avis voyager seul

Comment voyager solo?

Voyager seul(e) : comment ?

 

Ça y est, vous avez pris la décision de partir seul, de tenter l’aventure ! Voici quelques conseils à prendre en compte :

 

Le logement :

Tout d’abord, si vous n’avez pas réservé de chambres d’hôtels, auberges, ou autre logement, assurez-vous de noter plus d’une adresse ou des coordonnées de quelqu’un qui vous héberge. Les mauvaises surprises sont à prévoir. Oubliez toute notion de « ça n’arrive qu’aux autres » car lorsqu’on n’est même pas mentalement préparé et que ça nous arrive, on est bien embêté. Selon votre destination, les logements sont plus ou moins faciles à trouver. Renseignez-vous sur les hôtels les moins chers, tout en prenant en compte le facteur qualité.

De plus, ne négligez pas le facteur sécurité lorsque vous voyagez. Les auberges et hostels dans la plupart des pays d’Europe et d’Amérique du Nord sont des lieux d’hébergements plutôt sure pour les touristes à petit budget. Mais si vous décidez de visiter des pays plus risqué, n’hésitez pas à reverser un hôtel. Si vous décidez de partir en expédition à travers l’Asie, vous trouverez facilement des hôtels par cher à Bangkok, Kuala Lumpur ou encore Singapour. Mieux vaut prévenir que guérir!

seuld

De l’argent en liquide :

Emportez du liquide avec vous. Renseignez-vous sur les cours et les bureaux de change. Il se peut qu’ils n’existent pas à proximité de l’endroit de votre choix. Ne vous baladez pas avec une fortune, les pickpockets guettent les touristes et surtout les touristes comme vous, c’est-à-dire seuls. Prenez une somme raisonnable qui vous permettrait de payer un taxi si vous avez un problème avec les transports en commun ou tout simplement lorsque vous êtes perdu.

 

Un bagage léger :

Alléger votre bagage au minimum. Ayez en tête l’éventualité d’une marche pénible et longue jusqu’à l’endroit où vous pourriez déposer vos bagages. Ne vous encombrez pas avec des objets inutiles. Vous pourrez acheter les petits accessoires sur le lieu de votre destination. Emportez un sac-à-dos, très utile si vous envisagez des randonnées ou une longue marche en ville. Si vous ne connaissez pas la langue, emportez un petit dictionnaire de poche.

 

On n’est jamais trop prudent : ayez toujours sur vous les coordonnées d’une personne de confiance sur place ou celles des secours/urgences. Si vous n’avez pas de portable ou si les conversations coûtent trop chères, achetez-en (en occasion notamment) ou louez-en (dans le cadre d’un voyage à durée courte) là-bas.

 

Bon voyage ! Et vous comment faites vous?

Pourquoi voyager seul

Voyager seul(e) : pourquoi ?

 

Des personnalités différentes :

Voyager à deux ou plus, c’est toujours sympathique, vous créez des souvenirs en commun. Vous partagez ensemble des expériences, bonnes ou mauvaises. Et surtout, vous vous sentez rassuré par la proximité d’un être qui vous est familier. Cependant, il faut savoir choisir cette personne, si elle possède la même notion du voyage que vous et jusqu’à quel point vous vous entendez bien. Et ce n’est pas forcément avec un bon ami que vous voyez souvent que vous ferez les meilleurs voyages. Tout le monde ne veut pas visiter les mêmes endroits, vos gestions du temps diffèrent sûrement, ainsi de suite.

 seul

La possibilité d’un voyage idéal :

Voyager seul offre la possibilité d’accomplir votre voyage idéal. Vous aimez vous lever tranquillement le matin, faire un tour dans la ville sans vous bousculer ? Personne ne vous obligera à vous réveiller tôt, à courir dans tous les sens afin de pouvoir tout visiter. Et au contraire si vous êtes dynamique avec un sens de l’organisation exemplaire, vous ne serez pas agacé par la lenteur des autres, vous pourrez être efficace et profiter à votre guise.

 

Devenir autonome :

Voyager seul, c’est aussi se débrouiller. Savoir se débrouiller, c’est être autonome et expérimenté. En voyageant seul, on apprend souvent beaucoup plus que si on voyage à plusieurs. On apprend à s’organiser un minimum (achat des billets, repérage des lieux), à aller vers les gens (renseignements, conversation). Une remarque importante : le voyage seul ne signifie pas voyage solitaire ! Rien ne vous empêche de discuter et de faire connaissance avec les personnes que vous rencontrez sur votre chemin.

 

Vous n’avez pas peur de perdre vos repères, vous désirez faire de nouvelles rencontres et découvrir de nouveaux horizons ?
 
Faîtes preuve d’imagination et de bonne volonté : les choix sont multiples et infinis.